Les préparatifs de la première édition du concours sous régional d’élégance féminine suivent leur petit bonhomme de chemin. Dix candidates ont été retenues pour la suite du concours Nana.

Sur 18 candidates au total, 10 ont été sélectionnées dans les 2 pays dont 5 au Togo et 5 au Bénin sur la base de la taille, tour de hanche, âge, présentation générale, expression orale et corporelle et de motivation personnelle.

Il s’agit d’Ombretta Emiwoh, Faiza Johnson, Melka Kuwadan, Malicka Sonhaye, Chimène Soudou qui viennent du Togo et Arielle Ahouandogo, Ludmilla D’Almeida, Marjolaine Kelomey, Nadiatoulaye Mama, Falone Nononsi du Bénin.

« On voudrait à travers ce concours faire la promotion du genre. C’est vrai qu’il y a déja le concours de beauté et de l’élégance mais on voudrait mettre en avant le talent de ces femmes qui contribuent au progrès de la société », a confié la promotrice, Kayissan Dominique Atayi.

Selon elle, parmi les 10 candidates sélectionnées, il y a des médecins, des mannequins, des esthéticiennes, des commerçantes et des réceptionnistes. « On veut montrer que la rondeur n’est pas la limite, au-delà de la rondeur, il y a la femme africaine dans toute sa splendeur et dans tout ce qu’elle représente au niveau de la société africaine », a-t-elle précisé.

Le casting au Bénin a été faite le jeudi 21 février 2019 à Cotonou. Rendez-vous au second semestre 2019 à Lomé, dans la capitale togolaise.

source

Catégories : Revue de presses

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *